Un film- A movie : “Geronimo” de (by) Tony Gatlif

Direction le ciné hier soir pour assister à la projection du film Geronimo mis en scène par Tony Gatlif

Ce n’était pas mon choix premier mais je me suis laissé convaincre, poussée par la curiosité. J’avais une idée sommaire de ce qui m’attendait. 

D’emblée du bruit et de la fureur, des dialogues que je ne comprenais pas toujours ( bien qu’en français la plupart du temps) mais utilisant les mots des banlieues et des gitans. Curieusement les sous-titres en français lorsque les acteurs parlaient turc m’ont aidée à comprendre ce qui se passait.

L’histoire: un amour considéré comme impossible entre deux jeunes adultes de communautés différentes. Le film s’ouvre sur la fuite échevelée d’une jeune mariée turque pour aller rejoindre l’élu de son coeur, le beau gitan.

Yesterday night I went to the cinema to watch the film  Geronimo directed by Tony Gatlif .

It was not my first choice but, for once, I agreed to go along , out of curiosity . I had a rough idea of ​​what to expect.

Right from the beginning :  noise and fury , dialogues that I did not always understand (although in French most of the time) but using the words in suburban and gypsy languages. Fortunately, subtitles in French when the actors spoke Turkish helped me understand what was happening .

The story : a shared  love considered impossible between two young adults from different communities . The film opens up with the frantic flight of a young Turkish bride to join the man of her heart , the beautiful gypsy .

images

geronimo1

Images superbes, musique haletante et quelle énergie! L’énergie de la vie! 

Cette fuite va déclencher “un raffut de tonnerre de feu de Dieu” et les deux clans , antagonistes, n’auront de cesse de séparer ces deux tourtereaux.  L’un se fera séquestrer par sa famille et l’autre, la jeune fille, ne devra son salut qu’à une éducatrice des rues, la formidable Géronimo, personnage joué par la non moins formidable actrice Céline Sallette.

Cette Géronimo est éducatrice depuis des d’années  dans une banlieue sensible du sud de la France et elle ne s’en laisse pas compter, n’hésitant pas à jouer des poings et des coups de “boule” à l’occasion. Elle connaît tous les protagonistes de ce drame et ceci depuis leur jeunesse d’enfants des rues. 

Le décor: des immeubles  délabrés, des rues abandonnées à la saleté et surtout une usine en ruine, taggée, théâtre de tous les trafics.  Parfois une échappée vers les marécages environnants et un bord de mer peu accueillant. 

Superb pics, panting music and what  an energy ! The energy of life!

This frantic escape  will trigger such a fuss the two antagonist parties  would constantly aim at separating these two lovebirds . One will be hold prisoner by his family and the other, the girl, will be saved by a street worker, the  great Geronimo , the character played by the equally wonderful actress Celine Sallette .

This character Geronimo has been an educator for  years in a sensitive suburb in the south of France and she has never given up on difficult kids , never hesitating to fight physically. She has  known all the protagonists in this drama since their early age as  street children .

The setting: crumbling buildings , abandoned dirty streets and to top it all a factory in ruins , tagged , scene of all sorts of trafficking . Sometimes an escape into the surrounding wetlands and an ugly seashore.

Je ne suis pas critique de films, juste spectatrice. Les plus de ce film – malgré un désordre pas possible par instants-:  la musique gitane revisitée par la techno et la danse  ( flamenco et hip hop  intimement liés par intermittence) qui permettent de transcender la violence., les deux groupes s’affrontant surtout dans des démonstrations viriles. 

Comment se termine cette histoire? Motus et bouche cousue 🙂  

De fortes reminiscences de West Side Story et de Roméo et Juliette en sus  🙂 

I’m no film critic , just a spectator . The good points of this film :  gypsy music revisited by techno and dancing (flamenco and hip hop often intertwined  ) which are means of transcending violence, the two gangs confronting each other in  manly battles. SUPERB!

How does this story end ? I will keep it under my hat 🙂

Note: strong reminiscences of West Side Story and Romeo and Juliet  : -)