En passant par la capitale autrichienne …. ( fin )

Une dernière visite que j’ai failli ne pas faire tant mes sabots étaient de plomb constitués! 

Il s’agissait de trouver le très beau palais du Belvédère, éloigné du centre et compliqué à débusquer en métro. 

Evidemment, connaissant notre propension à aller dans la mauvaise direction, il nous a fallu “ramer” pour y accéder et j’ai failli y renoncer et rendre mon tablier dès 10h le matin. Cela aurait été une erreur majeure, mais les pieds commandaient et n’étaient plus que douleur! Curieusement, toutes mes allées et venues à Vienne ont consolidé la fracture des orteils! En fait, nous sommes programmés pour marcher! J’ai fortement douté ce jour-là!, la tortue s’étant transformée escargot!  La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut!  :lol:, je voulais le voir ce foutu palais et encore plus sa collection de peintures incluant le Baiser de Klimt.

Quelques ronchonneries plus tard, me faisant ressembler à mon toutou adoré de Bulldog américain ( sans sa gentillesse),  nous voilà devant deux résidences qui fit dire à Montesquieu que “dans ce pays, les sujets sont mieux logés que leur souverains” . Un superbe château construit au début du XVIIIème siècle, composé de deux parties le Belvédère supérieur et le Belvédère inférieur en contrebas. Mamma mia! Il fallait marcher,marcher et encore marcher. Et que dire de l’état dans lequel se trouvait le Belvédère supérieur, abandonné aux “démonteurs” de stands du marché de Noël local.

P1110758

Le Belvédère inférieur avait meilleure mine.

P1110759P1110760

Mais nous étions là  aussi là pour ceci:

P1110757

Et nous fûmes gâtés. Cliquez et regardez! Toujours pas de photos permises, en tout cas pour nous! 😦 😦

Les oeuvres de Klimt, particulièrement ses paysages, ses champs de coquelicots et ses maisons de la campagne viennoise m’ont tout simplement enchantée, au premier sens du mot.

Quant au baiser: que d’or, que d’or! Et que de passion! Des analyses de l’oeuvre sont disponibles sur internet mais se trouver devant le tableau original donne le frisson. 

Dernière photo du bel escalier du Belvédère supérieur. Superbe! Comme nous ne sommes pas des adeptes des selfies, aucune photo ne nous représente. Avons du mal avec cette vanité mal placée 😉

P1110761

Fin du journal de bord de notre visite à Vienne.  Nous y retournerons certainement avec beaucoup de plaisir.