Mattotti s’expose localement / A local exhibition on Mattotti

MATTOTTI_520x520px_1-1

 

Je ne connaissais pas, ni n’avais jamais entendu parler, ni lu quoi que ce soit sur Lorenzo Mattotti. L‘exposition m’a fait découvrir tout un nouvel univers visuel, de l’affiche, à la BD en passant par la peinture , les dessins à l’encre de chine, les affiches ( pour Amnesty International entre autre) et le film animé. Univers  très coloré ( très dur et peu joyeux dans nombre de présentations) ou carrément en noir et blanc ( angoissant), Beaucoup des productions de l’artiste traitent de la violence , de la guerre, de la barbarie humaine, de la folie, de la solitude des êtres sauf celles qui font référence à l’amour , au cirque ou au voyage ( en Patagonie ici). C’est du moins comme cela que j’ai perçu les oeuvres présentées. Pas très réjouissant alors qu’il faisait un temps de chien à l’extérieur et que les commémorations du carnage à Charlie Hebdo étaient très présentes au fin fond de ma mémoire.

I didn’t know that artist at all and this exhibition was an eye-opener on Lorenzo Mattotti. His artistic vision spans comic books, paintings, illustrations as well as animated films. His world is mostly colorful in this exhibition but without a happy note to it. Most of the displayed works here are about war, violence,  solitude, despair or madness except the ones on love , the circus, a trip to Patagonia and portraits for the magazine Vanity Fair.

Quelques photos, mais le coeur n’y était pas vraiment!

Here are some pics but I must say my heart wasn’t comptlely right there ( haunted by what had happened in Paris, a year ago). Regardless of my feelings! The show must go on and it will ( we need a bit more time).

This slideshow requires JavaScript.