The Last Impressionists in Quimper: Time of Intimacy/ Les derniers impressionists à Quimper:: le temps de l’intimité. Sept 2019

 

Maybe the Japanese are those who captured the idea of the exhibition better than anyone else when displayed in Japan. 

I quote:

“As its title suggests, this exhibition features artists from the tail-end of the impressionist movement, including Eugene Carriere (1849-1906), Edmond-Francois Aman-Jean (1858-1936), Henri Le Sidaner (1862-1939) and Emile Claus (1849-1924) — artists whose careers were spent in Paris during the early 20th century.

They were never involved in the avant-garde trends of fauvism and cubism and therefore their roles in art history are often considered insignificant. However, their pure and poetic perspectives made them successful, both critically and commercially…” by Daisuke Kikuchi for the Japan Times.

No blah, blah, blah, just in a nutshell what the 2 exhibitions on two different sites are about. Two locations which were frankly a pain in the neck ( and in my feet 😉 ) 

Peut-être ce sont les Japonais qui ont capté l’idée de cette exposition – en 2 parties- mieux que quiconque, lors de son passage au Japon. 

Je cite:

«Comme son titre l’indique, cette exposition présente des artistes issus du mouvement impressionniste, notamment Eugène Carrière (1849-1906), Edmond-François Aman-Jean (1858-1936), Henri Le Sidaner (1862-1939) et Emile Claus (1849-1924) – artistes dont la carrière s’est déroulée à Paris au début du XXe siècle.

Ils n’ont jamais été impliqués dans les tendances avant-gardistes du fauvisme et du cubisme et leur rôle dans l’histoire de l’art est souvent considéré comme insignifiant. Cependant, leurs perspectives pures et poétiques ont fait leur succès, à la fois critique et commercial… ” ( Daisuke Kikuchi pour le Japan Times)

Pas de bla, bla, bla, juste un résumé des 2 expositions sur deux sites différents, ce qui fut franchement une épreuve ( surtout pour mes pieds). Probablement faute de place au Musée des Beaux Arts mais également , peut-être,  dans un souci de promotion du Musée Breton départemental.

My favourite painting  I use as my computer wall paper. 

Peinture de Le Sidaner “La table bleue” comme fonds d’écran.