Une mise en garde de plus de 300 ans!! Journal de La Peste à Londres par Daniel Defoe

London, september 1665: The first decline of the plague and the return of the exiles.

” As the first rumour had spread not over the city only, but into the country, it had the like effect: and the people were so tired with being so long from London, and so eager to come back, that they flocked to town without fear or forecast, and began to show themselves in the streets as if all the danger was over. It was indeed surprising to see it, for though there died still from 1000 to 1800 a week, yet the people flocked to town as if all had been well.

The consequence of this was, that the bills increased again 400 the very first week in November; and if I might believe the physicians, there was above 3000 fell sick that week, most of them new-comers, too.”

Londres , septembre 1665 : 1er reflux de la Peste et retour des exilés.

« Comme la première rumeur ne s’était pas étendue à la seule cité mais par tout le pays, elle eut le même résultat ; et les gens étaient si las d’être restés longtemps éloignés de Londres, ils étaient si avides de rentrer qu’ils revinrent en foule sans aucune crainte, sans rien prévoir, et commencèrent à se montrer dans les rues comme si tout danger était passé. C’était en vérité bien surprenant à voir, car, bien qu’il mourût encore 1000 à 1800 personnes par semaine, les gens se précipitaient en masse à la ville comme si tout allait bien.

La conséquence en fut que les chiffres des bulletins augmentèrent de 400 dès la première semaine de novembre et, si je dois en croire les médecins, 3000 personnes tombèrent malades cette même semaine, dont la plupart étaient de nouveaux arrivants. »

Daniel Defoe, Journal de l’Année de la Peste, 1722.  Gallimard, 1959, pour la traduction de Francis Ledoux.

If you wish to read Defoe’s Journal of the Plague, Project Gutenberg  will be of great help.

A journal of the Plague year by Defoe: Click, please!